"Gini Biasi l'obstiné de la vie"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Gini Biasi l'obstiné de la vie"

Message  Gazelle bugiste le Jeu 24 Mai - 10:31

Bonjour,
C'est par curiosité que je suis allée sur le site "Mémoires de l'Ain". J'y ai vu l'appel à témoins et ai pensé que le livre que j'ai écrit sur mon oncle Gino pouvait apporter des informations intéressantes. Je l'ai donc envoyé à la SEHRI. Son président m'a demandé de le présenter sur le forum. C'est ce que je fais aujourd'hui.
Ce livre, "Gino Biasi l'obstiné de la vie", était destiné à la famille du "héros" et à ses nombreux amis. Les habitants de Jujurieux, son pays, ont voulu le lire car il évoque un passé révolu du village: la carrière et l'usine de chaux et ciments où trimaient de nombreux Italiens, à l'instar du père de Gino qui y a trouvé une mort accidentelle; Les Soieries Bonnet qui employaient leurs femmes et leurs enfants ( Gino y est entré à tout juste treize ans) ainsi que beaucoup de Français de la région. Le livre brosse aussi le portrait de Jujurieux pendant la guerre.
Ce récit a une portée plus large dans la mesure où Gino a subi un destin partagé par des centaines de milliers de jeunes : Chantier de Jeunesse, STO près de Dantzig sous les bombardements alliés ( il a été le premier désigné à Jujurieux en février 1943),"libération" par des Russes plus dangereux que les Allemands, traversée à pied de la Pologne jusqu'à Odessa par des températures négatives extrêmes...
C'est son obstination à vivre, qu'il a manifestée dès sa naissance ( il est né grand prématuré en 1920 dans une famille miséreuse de Vénétie),jointe à une bonne dose de débrouillardise et à une pincée de chance qui a rendu possible son retour en France en août 1945.C'est cette obstination qui lui a permis, le reste de son existence, de faire face aux épreuves: deuils et maladies ( il a vaincu trois cancers). Il a pourtant jeté l'éponge en mars 2011, emporté par un AVC.
Il y a quelques exemplaires du livre à la maison de la presse de Jujurieux ( Peut-être vaut-il mieux téléphoner avant au 04 74 36 95 75). Profitez-en pour visiter le musée de la soie et déguster un verre de pétillant.
Amitiés Gazelle bugiste



Gazelle bugiste
Homme du rang
Homme du rang

Messages : 76
Date d'inscription : 23/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Gini Biasi l'obstiné de la vie"

Message  capitaine jacobin le Jeu 24 Mai - 15:18

Salut Gazelle et bienvenu sur le forum de Mémoires de l'Ain 39-45
je suis ravi de vous voir aszqie
avatar
capitaine jacobin
Grand Manitou

Messages : 4355
Date d'inscription : 08/01/2010
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur http://3945.chez.com/topic/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Gini Biasi l'obstiné de la vie"

Message  C 7 le Jeu 24 Mai - 17:22

Bonjour et bienvenue parmi nous sur le forum
Amicalement
C7

_________________
" Sur le terrain Bergeronnette, Germaine arrive ce soir" : annonce par la BBC d'un parachutage sur le secteur C7 à Malafretaz.
avatar
C 7
Admin
Admin

Messages : 1709
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Gini Biasi l'obstiné de la vie"

Message  SB-40 le Jeu 24 Mai - 19:18

Bonjour et bienvenue !

Mda3945troptop
avatar
SB-40
Admin
Admin

Messages : 1363
Date d'inscription : 19/02/2011
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur http://journey-of-the-past.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

STO à Dantzig

Message  Invité le Mer 1 Mai - 23:00

Bonsoir

J'ai rencontré, il y a une paire d'années, un Belleysan qui a été, comme M. Gino, au STO, expédié à Dantzig en 1943 et libéré par les Russes en 1945. Il m'a raconté son périple et surtout, il m'a indiqué que sa correspondance avait été transcrite par son frère et déposée à l'APA (Asso pour l'Autobiographie) d'Ambérieu en Bugey.
A lire car vraiment passionnant et plein d'enseignements !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

STO Dantzig

Message  Gazelle bugiste le Jeu 2 Mai - 15:40

Bonjour Montferme et bienvenue sur le forum,
J'ignorais l'existence de cette association pour l'autobiographie. J'espère trouver un peu de temps lors de mon prochain séjour dans l'Ain ( pas avant le mois de juillet) pour aller y faire un tour. Elle recèle sans doute d'autres trésors historiques...
Peut-être pourrais-tu nous faire un petit topo sur les "aventures" de ce monsieur de Belley ?
Cordialement

Gazelle bugiste
Homme du rang
Homme du rang

Messages : 76
Date d'inscription : 23/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

STO à l'APA

Message  Invité le Jeu 2 Mai - 21:42

Bonsoir

Les correspondances familiales et les mémoires (1938-1945) de M. Premillieu sont déposés en 4 tomes sous la cote A.P.A. 2564 à Ambérieu en Bugey (Ain). Les tomes I et II composent la Correspondance d’un jeune belleysan (1938-1939). Le tome III est consacré aux chantiers de jeunesse et au S.T.O. (Service du Travail Obligatoire).pour les années 1942-1944. Il s’agit de la copie des lettres originales rassemblées par son frère. Le tome IV est la transcription, par son cousin, du journal de mémoires concernant l’année 1945 que j'ai eu la chance de consulter.

Il doit être très instructif de comparer les souvenirs de M. Gino avec ceux de notre Belleysan !
Je pense également que l'APA recèle bien des trésors sur la période couvrant la fin du XVIIIe s. à nos jours ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

STO à' lAPA

Message  Gazelle bugiste le Ven 3 Mai - 8:10

Merci beaucoup pour toutes ces précisions.

Gazelle bugiste
Homme du rang
Homme du rang

Messages : 76
Date d'inscription : 23/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

CdJ - STO

Message  Invité le Sam 4 Mai - 23:08

Bonsoir

Si vous le souhaitez Gazelle (et si c'est possible ... pour M. Prémillieu) il serait intéressant d'organiser une rencontre, au mois de juillet.

En attenant, voici quelques jalons.

En juillet 1942 il est appelé aux Chantiers de jeunesse (groupement 11 du groupe 6 à Autrans, Vercors puis camp 5). Il passe le concours pour être admis dans la musique nationale des Chantiers de Jeunesse : réunion des musiciens à Chatel Guyon, Puy de Dôme (Groupement 42 : Fanfare considérée comme l’élite). « Nous sommes 180 (18 tambours, 12 clairons, 12 clairons trompettes, 12 clairons cors à la batterie, plus la caisse et 4 cimbales). »
Tournée en Rhône-Alpes (Virieu, Rumilly, Thonon, Lyon, etc) puis dans le Sud-Ouest (Mende, Béziers (baignade dans l’Orb), Périgueux, etc) jusqu’en septembre 1942 (« 2400 kms en 25 jours).

Parti de Belley pour le STO le 23 mars 1943 (grosse manifestation sur le quai de la gare de Bourg en Bresse). Initialement prévu pour Lorient, le convoi change rapidement de destination et prend la direction de la Prusse Orientale.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Monsieur Premillieu

Message  Gazelle bugiste le Dim 5 Mai - 10:36

Bonjour,
Je ne sais pas si je pourrais "caser" une rencontre avec ce monsieur car mon agenda est bien chargé: repas avec la famille, les amis, un mariage, randonnées pédestres et enquêtes sur le terrain...
Peut-être pourrais-tu recueillir son témoignage en utilisant le questionnaire disponible sur le site de "Mémoires de L'Ain" ?
Cordialement

Gazelle bugiste
Homme du rang
Homme du rang

Messages : 76
Date d'inscription : 23/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Mémoires STO

Message  Invité le Lun 6 Mai - 19:28

Au cours de plusieurs rencontres, M. Prémillieu m'a raconté son épopée qui colle en tout point avec la dense correspondance déposée à l'APA. J'ai noté quelques infos que j'ai complété à la lecture des lettres.
Le témoignage-réponse-du-questionnaire me semble peu approprié pour tenir compte de la foule de renseignements disponibles. Le travail de sauvegarde mémorielle est déjà existant, il faut le consulter : le déplacement en vaut la peine !

Je tacherai de le joindre pour savoir dans quelle mesure il autoriserais la publication sur le forum de quelques passages significatifs, notammement de sa libération en 1945 par les soviétiques.

Pour ceux que le sujet de la Musique intéresse, voici une indication bibliographique :
La musique nationale des chantiers de jeunesse (1941-1944) par J.L. AUDIRAC, 1988.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Gini Biasi l'obstiné de la vie"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum